Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Enfin Libre

Comment mensualiser vos impôts peut vous faire gagner de l'argent

28 Avril 2014 , Rédigé par Didier-Fabrice

Les contribuables (en France) qui ne sont pas mensualisés ont reçu le deuxième tiers provisionnel à payer d'ici le 15 mai (avec quelque jours de délais supplémentaire en cas de télépaiement)
Chaque contribuable doit effectuer le choix entre la mensualisation et ce fameux tiers provisionnel. En bon investisseur on souhaite que notre argent travaille pour nous plutôt que pour un autre y compris si cet autre est l'Etat (et qu'on pourrait penser que si l'Etat gagne des intérêts il pourrait baisser notre impôt -quel doux rêveur je fais parfois!-). C'est en particulier l'état d'esprit de Marc, blogueur et investisseur, comme il l'indique dans son commentaire de cet article du blog Riche idée http://www.richeidee.com/impots-2014-et-si-vous-passiez-a-la-mensualisation/

En fait Marc (et toutes les personnes qui n'ont pas opté pour la mensualisation de leur impôt) pourrait augmenter ses gains de 50 % ! Oui vous avez bien lu Marc a un manque à gagner de la moitié des intérêts qu'il pourrait économiser en choisissant la mensualisation de son impôt !

Le règlement de ses impôts comment ça marche ?

En France le paiement des impôts se fait par acomptes basés sur le montant d'impôt payé l'année précédente puis d'une régularisation une fois le montant de l'impôt à payer connu. Nous avons le choix entre deux systèmes le tiers provisionnel qui est le principe par défaut et la mensualisation qui peut être choisie sur option.
Le montant de l'acompte est calculé sur le montant payé l'année précédente un dixième pour la mensualisation et un tiers pour le tiers provisionnel (d'où son nom). Le règlement par tiers s'effectue par conséquent en trois fois en février, mai et septembre. En cas de mensualisation vous êtes prélevés le 15 de chaque mois de janvier à octobre soit 10 prélèvements d'un dixième de la somme payée en N-1 (avec compléments en novembre voire décembre si votre impôt a augmenté par rapport à l'année précédente)

Concrètement comment peut-on gagner de l'argent ?

Le principe est simple il suffit de placer la somme que l'on ne verse pas aux impôts afin qu'elle produise des intérêts. Pour illustrer mon propos je vais imaginer que vous avez payé 3000 euros d'impôt l'année dernière (et que vous payerez le même montant cette année afin d'ignorer la régularisation qui ne changera pas grand chose au raisonnement). Je vais également supposer que votre placement rapporte 1 % par mois (oui je sais c'est pas mal comme placement quand le livret A offre généreusement 1,25 % par an mais cela simplifie grandement les calculs

En janvier le contribuable mensualisé devra payé à son Trésor adoré 300 euros c'est-à-dire un dixième de l'impôt à payer. Le contribuable au tiers provisionnel n'aura lui rien à payer il va donc placer ces 300 euros sur le Méga Livret à 1 % par mois et va donc générer 3 euros d'intérêts.

En février pas de changement pour le contribuable mensualisé qui sera encore prélevé de 300 euros mais notre second contribuable devra cette fois se délester de son premier tiers provisionnel 3000/3 soit 1000 euros à payer. Du coup c'est notre premier contribuable qui dispose d'un petit pactole à placer. Il a en effet versé 600 euros depuis le début de l'année contre 1000 euros d'où une différence de 400 euros qui va donc lui produire 4 euros d'intérêts.

En mars pas de tiers provisionnel mais toujours 300 euros à verser en cas de mensualisation. Cependant notre contribuable est toujours en mesure de placer de l'argent. En effet depuis le début de l'année il totalise 900 euros de paiement versus 1000 euros du premier tiers d'où une différence de 100 euros qui va donc lui ajouter 1 euro en intérêts soit en cumulé 5 euros (4+1) alors que notre second ami est toujours bloqué à 3 euros. Mais l'année fiscale n'est pas finie !

Passons donc à avril toujours pas de tiers provisionnel à l'horizon mais encore une mensualité de 300 euros. On arrive donc à un total de 1200 payés contre 1000 de tiers provisionnel c'est donc notre second contribuable qui reprend la main avec 200 euros à placer et par conséquent 2 euros d'intérêts à ajouter à son magot 3+2 =5 . Ah c'est malin tout ça pour un match nul 5 à 5 balle au contre !

Contrairement au dicton en mai ne fais pas ce qu'il te plaît mais paye tes 300 euros de mensualité ou ton deuxième tiers provisionnel. Cinq mensualités de 300 euros nous avons un total de 1500 mais le deuxième tiers lui offre 500 euros à placer (2*1000-5*300) donc 5 euros d'intérêts qui doublent son magot !

En juin pas de nouveau tiers provisionnel mais une nouvelle mensualité qui permet néanmoins de continuer à placer 200 euros pour notre contribuable mensualisé soit encore 2 euros d'intérêts score à la mi-temps de l'année 12 à 5.

En juillet rebelotte une mensualité de 300 euros et pas de nouveau tiers. En revanche 7*300 faisant 2100 c'est le contribuable au tiers qui dispose cette fois de 100 euros à placer donc 1 euro en intérêts qui réduit le score à 12 à 6

En août une nouvelle mensualité permet à notre contribuable au tiers provisionnel de disposer de 400 euros à placer donc de générer 4 euros supplémentaires pour un total de 10 (et toujours 12 pour le mensualisé)

En septembre c'est l'automne et les feuilles (d'imposition) tombent et le montant à payer réellement est connu (je rappelle que par soucis de simplification nous avons décidé qu'il sera identique au montant de l'année précédente). Le contribuable mensualisé devra donc aller au bout de ses dix prélèvements et le contribuable au tiers va payer un dernier tiers de 1000 euros il aura donc payé ses 3000 euros d'impôts tandis que le mensualisé ne totalise que 2700 (9*300) soit encore 300 euros à placer et 3 euros d'intérêts à cumuler pour un total de 15.

En octobre dernier prélèvement mensuel de 300 euros qui met à égalité les deux contribuables pour le montant d'impôt payé 3000 euros chacun et donc ni l'un ni l'autre ne vont pouvoir placer l'argent des impôts. Novembre et Décembre ne changeront rien les deux contribuables ont payé l'intégralité de leur impôt et ne peuvent donc rien placer. Le score final est donc de 15 euros d'intérêts générés par le contribuable mensualisé contre seulement 10 euros pour le contribuable resté au tiers provisionnel qui aurait gagné 5 euros de plus soit 50 % de plus que ces 10 euros.

Ma démonstration vous a-t-elle convaincue de courir à votre centre des impôts pour réclamer votre mensualisation ? Dîtes-le moi en commentaire ou dites pourquoi vous préférez perdre de l'argent

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Vanessa 23/05/2015 01:53

Bonjour,
Que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?
Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.
Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez.
La formation est livrée avec 600 000 ebooks et 7 vidéos.
Voici le lien: http://revenumensuel.com/

steph 13/02/2015 01:45

Personnellement je préfère placer mon argent que de le mensualiser, en revanche ce calcul, certes plus avantageux ne doit pas concerner beaucoup de personnes. La plupart de ceux qui choisissent la mensualisation le font plus pour un étalement de dépenses (la pilulle passe mieux lol) que pour "distiller" au compte goutte une épargne déjà constituée. C'est le cas autour de moi tous ceux qui ont choisi la mensualisation n'ont pas l'argent des impots d'avance et les payent comme on paye un crédit.

Gwen 11/12/2014 19:00

Bonjour, je tombe sur cette article et je vous annonce qu'on peut encore aller plus loin dans ce raisonnement: si vous faite un courier avant mi-fevrier (a confirmer) vous pouvez modifier à loisir le montant de votre mensualité. Je l'ai déjà fait en calculant mes futurs impots suite a changement familial. Il suffit en reprenant l'exemple de dire qu'on ne paiera que 1000 euros l'année prochaine et hop 2k à placer pendant presque 1 an

Gwen 29/04/2015 11:24

Sur quoi vous fondez-vous pour écrire cela?

mimilabrune 12/01/2015 14:46

c'est risqué comme technique, car les impôts peuvent considérés que vous avez, à juste titre d'ailleurs, sous estimé de plus de 10% vos mensualités et vous risquez une pénalité. Sinon y a la loi pinel http://loi-pinel.defiscmag.com aussi pour réduire son impôt et utiliser son argent ailleurs que dans un puits sans fond...

Alex L'entrepreneur 27/10/2014 10:38

C’ »est ce que je faisais avant pour mon IR, mais je ne peux plus maintenant, trop de gestion. Par contre je l’applique pour ma société pour IS, et la TVA, et la les sommes ont un impact plus vite ! Après je dois jongler après les produits d’épargner entreprise, car en tant que société les compte de placement ne fonctionnent plus pareil !
Alex l’entrepreneur

InvestMan 14/10/2014 10:28

Sauf qu'avec la mensualisation tu payes une provision sur les gains en cours, mais au tiers, tu payes l’impôt réel des gains de l'année dernière ! C'est là toute la différence.

A mon sens, le calcul qui est à réaliser ne doit pas se limiter à ce que tu soulignes dans ton article. En l'occurrence, le paiement au tiers permet d'exploiter cet argent une année de plus gratuitement ;)